Moutarde au Chablis et aux Brisures de Truffes et sa Mayonnaise …

La truffe est très demandée et rare en cette fin d'année. Personnellement je n'ai jamais osé la cuisiner car je ne saurais la choisir pour l'acheter mais je lui ai déjà tourné autour avec de l'huile d'olive à la truffe.  J'ai eu l'occasion de la goûter notamment en tranches sur des tartines de pain beurré. Un délice que j'ai goûté par hasard mais quel bonheur ! Moutarde au Chablis et aux Brisures de Truffes

 

Lorsque j'ai vu que Maille proposait pour les fêtes une moutarde au chablis et aux brisures de truffes en édition limitée je n'ai pas pu résister.  C'est une moutarde forte à n'en pas douter. Le dosage de brisures de truffes est parfait. Ce sont des truffes du Périgord. Je suis moins fan du contenant et de son bouchon en liège. Du coup j'ai transvasé la moutarde dans un pot personnel.  Ensuite je n'ai pas pu résister

J'en ai fait une mayonnaise. C'est vraiment délicieux. Je vous assure que cela a sublimé les oeufs durs et les crevettes . J'avoue en plus que l'annonce de la mayonnaise à la truffe a fait son petit effet en plus.

Pour une belle mayonnaise à la truffe et vos dix convives :

  • 1 cuillère à soupe de moutarde au Chablis et aux Brisures de Truffes
  • 1 jaune d'oeuf
  • sel
  • poivre
  • environ un demi-verre d'huile neutre pour moi ISIO 4

Recette :

  1. Mélangez à la petite cuillère  (oui c'est mon truc à moi) le jaune d'oeuf et la cuillère à soupe de moutarde, deux pincées de sel et une pincée de poivre
  2. Ensuite ajouter ajoutez un tout petit peu d'huile et mélangez jusqu'à ce qu'elle soit absorbée
  3. Et ainsi de suite jusqu'à épuisement de l'huile. Les jours de grande forme je la fais entièrement à la petite cuillère mais cette fois-ci je l'ai finie au batteur électrique.
  4. Goûter et rectifiez l'assaisonnement.  Si elle vous paraît trop forte ajoutez de l'huile
  5. Maintenant hop au frigo avec un papier film au contact !
  6. Sortez-là juste avant de la consommer

Autant vous dire que je suis en train de regarder toutes les recettes à la moutarde que j'ai en stock en ce moment j'ai envie de toutes les tester 🙂 En plus, Maille propose sur son site des recettes d'Hélène Darroze pour l'occasion. Un beau chapon jaune et des saint jacques 🙂 Celle du Chapon me tente beaucoup ! Je vous dirais 🙂

Maille vend en ligne  vous trouverez d'ailleurs tous leurs produits sur leur site web et notamment la Spécialité au vinaigre et à la pulpe de mangue  dont je vous ai déjà parlé pour la boutique – clic

 Voilà c'était le produit insolite de la semaine qu'en dîtes vous ?

 

 

La Pitaya Jaune ou le Fruit du Dragon qui aurait avalé un Ananas !

Bravo à Isa qui a trouvé la bonne réponse à la devinette de la semaine.  Il y a quelques temps je vous avais parlé de la pitaya rose qui m'avait éblouie visuellement mais qui n'avait pas enchanté mes papilles. En balade un peu loin de chez moi me voilà devant l'étal d'un maraîcher dont je parlerais sans doute bientôt. J'y vois pour la première fois une pitaya jaune.

  Pitaya Jaune

Je lui ai confié que le goût de la variété rose m'attirait peu. Lui de me répondre que la jaune attirait moins les regards mais était plus goûteuse. Me voillà donc partante pour tester. Effectivement j'ai plus apprécié ce fruit. Cela m'a rappellé le kiwi sans en être. Les pépins se sentent plus mais sont gérables sans souci. Vraiment sucré une saveur qui change et qui occasionne une joli discussion autour de la table. Pour les aspects nutritionnels ….

Pitaya Jaune ouverte

tout comme sa consoeur rose c'est top.  En synthèse son CV  grâce à Wikipedia 🙂

  • vertues digestives ( comprenez les graînes ont un effet laxatif)
  • peu calorique (100 grammes de fruit ne contiennent qu’une cinquantaine de calories)
  • riche en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants
  • aide à réduite le taux d'acide urique dans le sang et favorise ainsi la prévention de la goutte

Elle a déguster crue uniquement éventuellement avec quelques gouttes de jus de citron. La coque du fruit reste rigide et vous ferait un superbe support pour votre salade de fruits.

A deviner
En Israël des chercheurs tentent de trouver de nouveaux hybrides (croisement de pitaya jaune, plus sucré avec le rouge, plus joli) afin d’améliorer les qualités gustatives du fruit, ce qui permettrait de le vendre plus facilement. A suivre …..

Cet article vous a plu voici un autre article qui pourrait vous intéresser :

pitaya rose

 

Nashi ou Bravo vous avez tous gagné !

Vous êtes trop forts c'est effectivement un nashi. Une fois que je l'ai moi-même identifié j'ai fait quelques recherches et ce joli fruit qui ressemble a une pomme a plusieurs identités  pomme-poire, poire asiatique, poire japonaise, poire cristal ou encore  poire des sables. 

  Nashi

Malgré son aspect de pommes c'est exclusivement une poire au goût de poire pas très fruité tout de même. Surtout c'est un fruit très croquant et juteux. Pelé je le trouve magnifique (photo ci-dessous). Si vous le croquez conserver la peau je trouve que cela ajoute à son charme. J'avais de nombreux nashis. Du coup j'ai pu le tester en cuisine sur deux recettes 

Tout d'abord le bulgogi que j'avais jusqu'à présent réalisé avec une poire. J'avais gardé en mémoire que dans la recette originelle c'est du nashi. C'est vraiment un plat que j'adore la viande est tendre et savoureuse. Le nashi apporte cet petite touche qui le rend indéfinissable et qui vous donne envie de regoûter pour être sur que  quoi il s'agit. 

Nashi pelé
Sinon je l'ai testé en gâteau un fondant tout bête de poires où j'ai mélange des poires classiques et des nashis.  C'est pas mal les poires renforce le goût et le nashi qui tient très bien en cuisson apporte de la texture au gâteau.

Dans la mesure où c'est un arbre qui résiste jusqu'à -15°C  vous pouvez en plantez un si vous disposez d'un jardin.

Voilà vous savez tout du moins tout ce que je sais 🙂

Kiwai

Merci de toutes vos réponses qui m’ont fait découvrir ou redécouvrir des fruits. Et félicitations à Shimrod (sur le blog) pour avoir trouvé et à Fab Kousker (sur google+)  pour avoir été très très proche.KiwaiPetit tour de vos autres réponses : 

  • Le jujube  dixit Wikipedia car je n’en ai jamais goûté est un « fruit, ovoïde, est une drupe, d’abord jaune puis rouge à maturité, contenant un noyau dur. La pulpe est sucrée, gélatineuse, à saveur fade. Les jujubes, riches en vitamines A et C entrent dans diverses préparations médicinales. » Maintenant vous savez pourquoi vous aimez tant la saveur des médicaments 🙂
  • Le kumquat est un petit fruit rond ou ovale de 2 à 5 cm de long. Son écorce jaune-orange est comestible. Sa chair est acidulée. 

Notre fruit est le Kiwai. Si je vous avais montré cette deuxième photo vous auriez trouvé plus facilement n’est ce pas ? Alors le kiwai est …

Kiwai découpé
aussi connu sous le nom  de kiwi de Sibérie, ou kiwi d’été. Les fruits sont ovoïdes, de 25 mm de long environ  à peau lisse, verte. Les fruits poussent en grappe. 

Le goût est celui du Kiwi en plus sucré. C’est assez drôle j’ai eu l’impression de manger des bonbons. Petit doux vous pouvez le manger sans l’éplucher. J’ai beaucoup aimé.

Le fruit est très riche en sucre et en vitamine C  (jusqu’à 400 mg par 100 g). Le kiwai est plus riche que le kiwi en vitamine C et en de nombreux oligo-éléments tels que le potassium, le calcium, le magnésium, le fer etc.

Bref un fruit cultivé en France à la fois ludique, bon au goût et pour la santé.

Bonne dégustation !