Le Bolo Rei en traduction littérale cela signifie gâteau roi, gâteau du roi. Au Portugal, ce gâteau est l’équivalent de notre galette. Commençons par le goût. C’est comme une brioche à la mie serrée avec de délicieux fruits secs et confits. Amandes, pignons de pins, cerises confites, oranges confites et bien d’autres. La pâte est aromatisée de plus avec des zestes de citrons et d’orange. La tradition est de commencer à le manger  environ une semaine avant Nöel jusqu’au « dimanche des Rois » (Epiphanie) aujourd’hui donc ! Maintenant ce gâteau est tellement apprécié que les portugais en consomme toute l’année. C’est l’une des rares douceurs nationales. Les desserts étant plutôt régionnaux sinon. Sa forme est arrondie en rappel de la couronne symbolisant la couronne des rois mages.Bolo Rei
Au Portugal vous pourrez le trouver soit dans La confiserie de Lisbonne A confeitaria national qui fonctionne toujours sur la Praça da Figueira, numéro 18B et  qui a lançé ce gâteau il y a un peu plus de 150 ans  soit dans les boulangeries « Pastelaria ». En France, on peut en trouver également à présent. Certains sont importés mais risque de ne pas être aussi frais qu’on le voudrait et d’autres sont industriels.  Fiez vous vous donc à votre instinct culinaire et aux photos sur cette note celui-ci en provenance direct du Portugal (Merci Papa Merci Maman) était très bon.  Ce qui est intéressant c’est que ce gâteau est d’origine française.

Ce gâteau fût popularisé sous Louis XIV pour fêter le nouvel an et le jour des rois. A la révolution ce gâteau fût interdit. Des pâtissiers astucieux le relançèrent en le nommant « gâteau des sans-culottes » ( marketing inventé au 20ème siècle vous avez dit 🙂 Baltazar Castanheiro Junior, fils du fondateur de la « confeitaria national » a introduit cette recette au Portugal en 1870 suivant une recette venant des Pays de Loire. En 1890 la confeiraria de Cascais, situé à Porto le lançe également selon une recette apportée de Paris. Le portugal fit également sa révolution en version plus douce mais ce fut la fin de la monarchie le gâteau changea de nom. Bolo de Natal, gâteau de noël; Bolo do Ano Novo, gâteau du nouvel an et parfois même Bolo do Presidente, gâteau du président puis revint à Bolo Rei- Bolo Rei ouvert

Une tradition rigolote : Dans le bolo rei vous trouverez deux fèves l’une en porcelaine « Brinde » et une fève « au naturel » « Fava ». Celui qui tire la fève en porcelaine a le droit de choisir sa reine. Celui qui tire l’autre fève a le droit d’acheter la prochaîne galette !

Maintenant vous vous dîtes mais où est la recette !  Comme pour la Sachertorte la recette est tenue secrète par la confeitaria national. Mais nombre de Portugais s’y sont essayés. Je vous ai trouvé une vidéo qui l’explique pas à pas qui est très bien faîte. Une originalité toutefois ellle utilise de la bière dans la pâte ce qui est peu présent dans l’ensemble des recettes que j’ai pu voir ! La vidéo est ici – clic

Pour la recette je pense que celle-ci est la plus traditionelle – clic – mais surtout voici celle que j’utilise une recette de famille. (ajout du 10/01/2016)

Cette recette a voyagée vous avez ainsi le gâteau des rois, du nord de la France, pour célébrer l’Epiphanie. Il se trouve surtout en Provence et Languedoc où il se nomme còca en occitan, en Catalogne (tortell de reis), et en Espagne (roscón de reyes). À Valence dans la Drôme, elle se nomme « la pogne ».  Une tradition similaire existe à la Nouvelle Orléans qui aurait été exportée de la France également . C’est le King cake.

Voilà vous pouvez donc sans déroger aux traditions changer de la gâlette à base de pâte feuillettée pour le jour des rois !